Nacicca
Pétition

OUI à la démoustication urbaine en Camargue - NON à une démoustication des espaces naturels

jeudi 15 décembre 2011 par noxenvoyage

Read the petition in english

Monsieur le Maire d’Arles, Monsieur le président du Parc Naturel Régional de Camargue,
Monsieur le Président du conseil général des Bouches du Rhône,
Monsieur le Président du conseil régional de la région Provence Alpes Côte d’Azur,

La Camargue est la dernière véritable portion sauvage de côte méditerranéenne française. Elle concentre une biodiversité exceptionnelle reconnue internationalement. Ce patrimoine naturel extraordinaire est aujourd’hui très sérieusement menacé par une campagne de démoustication « de confort » par épandage d’un agent biocide (le Bti, Bacillus thuringiensis israelensis) sur des espaces naturels du conservatoire du littoral dédiés à la protection de la biodiversité : They de Roustan, Domaine de la Palissade et de la Bélugue.

L’impact négatif de cette démoustication sur la biodiversité (libellules, araignées, hirondelles, passereaux des roselières) est scientifiquement démontré. En détruisant un maillon de base de la chaîne alimentaire, c’est tout l’écosystème qui est bouleversé. De plus, les interventions répétées de l’EID provoquent un dérangement incompatible avec la reproduction des oiseaux d’eau.

Alors qu’une majorité des camarguais interrogés se dit défavorable à la démoustication sur les espaces naturels, il est à craindre que cette mesure de confort transforme radicalement l’identité même de ce territoire qui a jusqu’alors su concilier de façon exemplaire activités humaines et respect de la nature.

Au vue des résultats scientifiques et de l’engagement de la France à enrayer l’érosion de la biodiversité, nous, signataires de cette pétition, demandons au maire d’Arles, président du Parc Naturel Régional de Camargue, au président du conseil général des Bouches du Rhône et au président du conseil régional de Provence Alpes Côte d’Azur :

1) de renoncer à la démoustication des espaces naturels de Camargue (They de Roustan, Domaine de la Palissade, Domaine de la Bélugue),

2) d’expérimenter des alternatives à l’épandage de Bti, en concentrant l’action préventive sur les zones urbaines (élimination des gîtes domestiques pouvant favoriser la ponte, pièges à carbone, à propane ou à néon, appui à l’installation de moustiquaires individuelles).


2995 Signatures

Date Nom Message
8 février 2012
Peta Sams Ludlow
8 février 2012
Dejaiffe Guy Bruxelles
8 février 2012
Eve Templeton, Stockport, England
8 février 2012
Peter Wynne-James
8 février 2012
john h smart
8 février 2012
Christine Lamarche, Liège (Belgique)
8 février 2012
Catherine du Toit, London
8 février 2012
Claire Ward, Berwick-upon-Tweed, UK
8 février 2012
Chris Mason, Oxford, UK
8 février 2012
Sarah Gibson, Oswestry, UK
8 février 2012
Rowena Quantrill Bradford on Avon, Angleterre
8 février 2012
Louise Raggett, London
8 février 2012
Sarah Maskill, Durham
8 février 2012
Evrard Pol,Falisolle, Belgique
8 février 2012
Marc Fasol Baisy-Thy

... | 15 | 30 | 45 | 60 | 75 | 90 | 105 | 120 | 135 |...

Navigation par mots clés | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 477109

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Pétitions   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2n + ALTERNATIVES

Creative Commons License