taureau

Lexique provençal-français

est extrait du livre « Le Bois des Rièges » d’Annelyse Chevalier aux éditions Gilles Arnaud

 
 
Voilà, ça y est c’est fait. Vous ne pourrez plus dire que vous ne compreniez rien à notre combat pour la Camargue et la Crau, que vous n’arriviez pas à déchiffrer nos communiqués de presse, que ces mots bizarres qui décoraient notre prose enflammée faisaient trop savant ou trop prétentieux. C’est tout simplement le parler d’ici dont nous vous livrons ici un peu du secret…

Abéuradou : Abreuvoir.

A boudre : Pêle-mêle, à foison, en tas, mélangé, à la débandade.

Abrivado : Arrivée de taureaux encadrés par des cavaliers dans le sens prés-arènes.

Acamper (acampa) : Réunir, rassembler, la manade de taureaux ou de chevaux.

Agace : Pie bavarde.

Agachon (agachoun) : Lieu d’où l’on épie, cabane de branchage où les chasseurs s’embusquent, petit réduit.

Aganter (aganta) : Empoigner, saisir, prendre, attraper, atteindre.

Agouter (agouta) : Vider, tarir ; agouter le barquet, le vider de son eau.

Amailler (amaia) : Mettre une bête avec les autres, action de se mettre ensemble, de suivre le mouvement.

Anouble : Veau, mâle ou femelle, d’un an.

Aparer (apara) : Parer, défendre, protéger.

Aplanter (aplanta) : Arrêter, stationner, ici garder à bâton planté.

Arramber (arramba), arrambage : Ramasser, serrer, rassembler. Résultat de l’action de… Employé ici comme acamper.

Arriber (arriba) : Donner à manger, appâter, nourrir les chevaux ou les taureaux au pré.

Aviso ! : Fais attention !

Baile : Maître-valet, chef des travailleurs.

Baile-gardian : Après le propriétaire, le responsable de l’élevage, le régisseur de la manade.

Bandir (bandi) : Lâcher, délivrer.

Bano : Corne.

Bartas : Buisson épais, fourré de genêts, ronce des haies.

Barruler (barrula) ou barrouler : Vagabonder, errer, ici tomber.

Barrulaire : Celui ou celle qui roule, qui erre, qui va et vient sans dessein, qui change souvent de lieu, qui traîne ou vagabonde.

Bauco : Graminée à feuilles rudes et à tige dure, touffe de foin grossier, nom qui désigne diverses plantes telles que froment gazonnant, avoine toujours verte, mignonnette de printemps, scirpe des étangs, jonc des chaisiers et par extension les herbes paludéennes que les paysans emploient comme litière.

Bestiau : Employé ici au singulier pour jeune taureau.

Bèstio : Bête. Mistral donne ce mot pour la forme languedocienne et gasconne de bèsti. C’est aussi la forme camarguaise, celle de tout le pays d’Arles, et de bien d’autres campagnes environnantes.

Biasse : Repas qu’on porte aux champs ou au chantier, provision de voyage, besace.

Biou : Bœuf et par extension en Camargue, le taureau en général.

Bioulas : Augmentatif de biou, gros taureau.

Boucabèu : Taureau qui a le mufle clair, la bouche cerclée de blanc.

Bouvau : Ici, petite arène rustique en bois que l’on trouve dans les manades.

Carrau : Ornière, passage, petit chemin.

Chapler (chapla) : Hacher, tailler, briser, casser.

Chevalas : Augmentatif de cheval, grand cheval.

Clavo : Trace, empreinte.

Cledo, cledas (ou cledat) : Claie, barrière mouvante. Grande claie, grande porte à barreaux ou à claire-voie, grille, balustre.

Couière : Croupière.

Coulau : Mouette, oiseau.

Courrejou : Courroie, lisière de terrain, plate-bande.

Coursejer (courseja) : Pourchasser, poursuivre, faire la course, presser vivement.

Doublen, doublenco : Taureau ou vache de deux ans.

Embusser : Insérer, introduire. Ici, mettre contre, coller avec.

Encoin : Employé ici pour coin.

Encoule : Du provençal ancoulo, pente naturelle du sol, chemin en talus qui franchit une chaussée, culée d’un pont.

Engoulir (engouli) : Avaler, gober, dévorer, atteindre une ouverture avec un projectile, enfiler, s’engouffrer.

Enréguer (enrega) : Enrayer, prendre le chemin, tracer le premier sillon, ici foncer sur quelqu’un.

Escarade (escarado) : Escouade, troupe, multitude, ici un groupe de bêtes.

Fango : Fange, boue, vase, limon.

Fénière (feniero) : Grenier à foin.

Font : Fontaine, eau jaillissante, eau vive, source.

Fraumo : Aroche-pourpier, plante.

Garbinado : Bouffée de garbin, coup de vent du Sud-Ouest.

Gardianou ou gardianoun : Jeune gardian à l’apprentissage.

Gimbler : Ployer, tordre, par déformation casser, détruire.

Iou : Oeuf.

Langasto ou lingasto : Tique, insecte parasite.

Largado : Vent du large, bouffée de brise marine.

Las : Lacet, collet pour prendre les oiseaux, piège.

Levadon (levadoun) : Petite levée, petit digue, remblai qui sert de passage au milieu des étangs.

Listo : Bande de terre, bordure, lisière.

Maset ou mazet : Petit mas, petite cabane « en dur », à l’origine pour mettre le matériel agricole lorsque le mas est éloigné des terres.

Mesclun : Mélange.

Mouissado : Ensemble, groupe de moustiques (mouissau), mais aussi de moucherons ou d’arabis.

Mourre : Mufle, museau.

Nego-chin ou barquet : Littéralement « noie-chien », barque à fond plat employée dans les marais par les chasseurs, pêcheurs, sagneurs…

Pelot, pelote : Patron, patronne.

Pétasser : Rapiécer, réparer, arranger.

Piveller (pivela) : Attirer par une forte aspiration, fasciner comme les serpents, magnétiser par le regard.

Plantun : Jeune plant d’herbe potagère ou d’autre plante, semis.

Pou : Peur.

Pradié : Espèce d’oiseau qui niche dans les prés et qui est un peu plus gros que l’alouette.

Pudis : Bois puant, genêt purgatif et cendré, plante qui sent mauvais.

Quatren : taureau âgé de quatre ans.

Rago : Trou, cavité.

Raviner (ravina) : Ronger un terrain par des rigoles, ici employé pour ronger les souvenirs.

Reballer (rebala) : Emmener, entraîner, ramasser.

Rebouquer (rebouca) : Rebrousser chemin, faire retourner.

Rejitau : Rejet ; piège formé d’une monture en bois de tamaris et d’un lac en crins de queue de cheval pour le nœud coulant servant à prendre les perdreaux, les grives ou les canards.

Rési ou rese : Tique du chien et du bœuf, insecte parasite.

Riguiner : Regimber, être récalcitrant, ruer, résister, se révolter, se rebeller en râlant.

Rougnous : Rogneux, galeux, rugueux.

Rousiguer (rousiga) : Mordiller, mâcher, ronger.

Rousto : Rossée.

Santen : Saintois, habitant des Saintes-Maries-de-la-Mer.

Saco : Poche, balle, grand sac de toile.

Saqueton (saquetoun) : Diminutif, petit sac, ici sac de toile pour donner de l’avoine aux chevaux, notamment au moment de les attraper.

Tavan : Taon.

Tenamen : Contenance non interrompue de terre, domaine, grande propriété.

Ternen : Taureau âgé de trois ans.

Tirasso : Plante rampante, paturin aquatique, graminées dont les tiges sont couchées.

Trabaque (trabaco) : Ici filet de pêche pour caler dans les étangs.

Vedeliero : Ici les vaches qui ont un veau.

 

bas-de-page-chevaux

 

Ce petit glossaire est extrait du livre « Le Bois des Rièges » d’Annelyse Chevalier aux éditions Gilles Arnaud.