Archives de catégorie : Destruction Habitats & Espèces Protégées

Contournement autoroutier : non, toute la population arlésienne n’y est pas favorable !

NACICCA soutient l’ACEN (Association Camargue Environnement Nature) et se positionne clairement contre ce projet polluant et destructeur.

 
 

Le projet de contournement autoroutier de la ville d’Arles par le sud (dit « tracé VSV ») rappelle un autre projet qui a fait l’actualité plusieurs décennies durant avant d’être récemment abandonné : l’aéroport de Notre-Dames des-Landes. Ici comme là bas, une majorité d’élus locaux porte un projet d’un autre temps : le développement d’une nouvelle infrastructure de transport, avec pour conséquence encore plus de pollution, la destruction d’espaces à forte valeur écologique et agricole et un gaspillage massif d’argent public. Pour NACICCA, la Camargue, la Crau humide et leurs habitants ne doivent pas être les victimes d’une tromperie généralisée. Ce projet court-termiste et démesuré s’inscrit dans une logique obsolète du « tout pétrole », contraire aux objectifs de lutte contre le changement climatique.

Continuer la lecture de Contournement autoroutier : non, toute la population arlésienne n’y est pas favorable !

Les tribulations de l’Outarde canepetière

Une espèce protégée très menacée

 

Avec une chute des effectifs de 94 % entre 1978 et 2000, l’outarde canepetière est confrontée à un risque élevé d’extinction sur le territoire national. Cet oiseau de plaine est principalement présent dans le centre ouest et sur le pourtour méditerranéen français. Parce qu’elle est fortement menacée par l’intensification agricole, l’urbanisation et le développement de nouvelles infrastructures, deux plans nationaux d’actions1 (PNA) ont été mis en œuvre, afin d’éviter le pire.

 

 

Continuer la lecture de Les tribulations de l’Outarde canepetière

Saint-Martin de Crau, un plan en béton

L’historique d’un plan de destruction massive

 

Impossible de les rater lorsque l’on passe sur la nationale 113, à proximité de Saint-Martin de Crau. Les entrepôts logistiques poussent plus vite que des champignons, en plein cœur de la plaine de la Crau. Plus de 290 ha d’entrepôts logistiques y ont été construits sur la commune entre 1997 et 2009. Et la tendance perdure_: avec 174 ha de surface imperméabilisée depuis 2010, c’est l’équivalent de 515 terrains de football qui a été sacrifié pour le développement de ce gigantesque pôle logistique. Pourtant la Crau, dernière zone steppique de France, dispose d’une biodiversité aussi remarquable que fragile.

 

Continuer la lecture de Saint-Martin de Crau, un plan en béton

Outardes à Aimargues (Gard) : la justice prononce un non-lieu, les associations font appel

Le 18 août dernier, le juge d’instruction a rendu une ordonnance de non-lieu dans l’affaire d’Aimargues. Le 29 août, les association NACICCA, FNE et LPO ont interjeté appel. Nous vous proposons un petit rappel des faits.

 

En juin 2009, NACICCA, FNE, la LPO et le CoGard déposaient plainte pour destruction d’un site de nidification d’Outarde canepetière, à Aimargues. Continuer la lecture de Outardes à Aimargues (Gard) : la justice prononce un non-lieu, les associations font appel

Consultation publique du projet de centrale photovoltaïque de la Ménudelle à Saint-Martin-de-Crau

En partenariat avec l’association Agir pour la Crau, NACICCA a adressé un courrier à l’occasion d’une consultation relative à la destruction d’habitats et d’espèces animales protégées sur le site de la Menudelle. Nous vous faisons partager cette lettre

 

Arles, le 11/09/16

 

Objet : Consultation publique relative à la destruction d’habitats et d’espèces animales protégées dans le cadre du projet de centrale photovoltaïque de la Ménudelle à Saint-Martin-de-Crau (13) Continuer la lecture de Consultation publique du projet de centrale photovoltaïque de la Ménudelle à Saint-Martin-de-Crau

Contournement ferroviaire Montpellier-Nîmes : des Travaux à (trop) Grande Vitesse pour les Outardes…

outardeg

L’affaire était entendue : moyennant de très substantielles mesures compensatoires, la ligne TGV Montpellier-Nîmes pourrait traverser le cœur de la zone protégée des Costières nîmoises, où vivent près d’un quart des dernières outardes canepetières, une espèce d’oiseau pourtant menacée d’extinction en France. Continuer la lecture de Contournement ferroviaire Montpellier-Nîmes : des Travaux à (trop) Grande Vitesse pour les Outardes…

Sites pollués sur la commune d’Arles en bordure de la RN 568, un courrier au Sous-Préfet

Voici le courrier que nous avons envoyé au Sous-Préfet d’Arles le 19 mai 2016 afin de l’interpeller sur la pollution de deux sites en bordure de la RN 568. Le courrier est disponible en PDF à la fin de l’article.

 
 

Monsieur le Sous-Préfet,

 

Depuis plusieurs mois, des parcelles situées en bordure de la RN 568 sont utilisées pour stocker des déchets. Situés au sein du Site Natura 2000 « Crau Centrale-Crau sèche », ces terrains, pourtant classés en Zone de Protection Spéciale au titre de la Directive européenne pour la conservation des Oiseaux, subissent des dégradations particulièrement importantes.

Continuer la lecture de Sites pollués sur la commune d’Arles en bordure de la RN 568, un courrier au Sous-Préfet

Contribution de NACICCA à la consultation publique ZAC de la Farigoule d’Aubord

Fin 2014, NACICCA répondait à l’enquête publique concernant le projet de ZAC de la Farigoule à Aubord, impactant 36 ha d’espaces agricoles et naturels, en partie en ZPS « Costière Nîmoise » et abritant des espèces protégées à forts enjeux telles que l’Outarde canepetière et l’Oedicnème criard.

Toujours vigilante quant à l’évolution de ce projet, NACICCA a récemment adressé un courrier lors de la consultation publique, qui s’est déroulée du 17 septembre au 1er octobre, concernant la demande de dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées émise par la société GGL, porteur du projet. Ce courrier souligne notamment :

  • une justification du projet par des raisons impératives d’intérêt publique majeur contestables
  • l’absence de prise en compte des effets cumulés de la future ZAC avec les autres projets en cours à proximité
  • la faiblesse des inventaires naturalistes réalisés
  • l’insuffisance, voire l’absence de mesures d’évitement et de réduction des impacts du projet sur les espèces protégées
  • et enfin des mesures compensatoires inadaptées, incomplètes et non garanties.

 

Ainsi, à ce stade d’avancement du projet, le dossier présenté au CNPN ne nous parait pas répondre aux attentes minimales d’une demande dérogatoire et NACICCA restera extrêmement attentive aux suites données à cette demande.