Archives de catégorie : Destruction Habitats & Espèces Protégées

Cossure : un exemple à ne pas suivre ?

 

Regards critiques sur la première expérience de compensation par l’offre initiée en France

 
 

La compensation de la biodiversité a actuellement le vent en poupe en France. C’est particulièrement le cas de la compensation par l’offre largement soutenue par le ministère de l’écologie. Un article paru dans le dernier numéro du Courrier de la Nature (revue éditée par la Société Nationale de Protection de la Nature : http://www.snpn.com/spip.php ?rubrique21), et écrit par deux membres de NACICCA, pointe les faiblesses majeures et inquiétantes de ce dispositif tel qu’il a été testé grandeur nature par la filiale biodiversité de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) sur le site de Cossure en Crau.

 
 

Le constat est inquiétant car les réserves d’actifs naturels (ou banques de compensation) ont été introduites par amendement dans le projet de loi Biodiversité qui doit être adopté par le parlement cet automne. Il est à noter que ce travail critique a été présenté lors d’un colloque sur les mesures compensatoires en présence du directeur général de la CDC biodiversité et du ministère de l’environnement. Ces derniers n’ont apporté aucune réponse satisfaisante aux questions très concrètes posées par notre travail.

Bonne lecture à tous

Chantier CNM : Oc’Via suspectée de porter atteinte à l’Outarde canepetière

A titre dérogatoire, le chantier de contournement ferroviaire Montpellier-Nîmes, actuellement en cours, a occasionné la perte de 2800 hectares d’habitats de l’Outarde canepetière, situés pour moitié dans une Zone de Protection Spéciale dédiée à la protection de cette espèce pourtant menacée d’extinction. Continuer la lecture de Chantier CNM : Oc’Via suspectée de porter atteinte à l’Outarde canepetière

Le projet de centrale photovoltaïque de Calissanne, à Lançon-de-Provence

Encore un projet exemplaire pour valoriser les énergies renouvelables et soutenir la transition énergétique… ou pas !

 
 

C’est sur 39 hectares du Domaine de Calissanne qu’ EDF énergies nouvelles entend implanter, pour les 25 ans à venir, plus d’un millier de panneaux photovoltaïques. Un projet qui pourrait être écologique s’il ne se situait pas au cœur d’une zone protégée par l’Europe pour sa richesse exceptionnelle en faune : le bureau d’études a recensé pas moins de 118 espèces protégées dans ce secteur. Parmi celles-ci, on remarque l’Aigle de Bonelli et l’Outarde Canepetière, deux espèces menacées d’extinction en France et bénéficiant à ce titre de Plans Nationaux d’Action visant à favoriser leur maintien dans notre région. Des plans qui recommandent explicitement de ne pas installer de ferme photovoltaïque dans les zones de présence de ces deux espèces !

Continuer la lecture de Le projet de centrale photovoltaïque de Calissanne, à Lançon-de-Provence

Gazoduc Éridan : Enquête publique jusqu’au 31 octobre !

Si le mot Éridan sonne familièrement à vos oreilles, peut-être est-ce dû à sa prestigieuse ascendance. En effet, il s’agit à l’origine d’un dieu-fleuve de la mythologie grecque, parfois apparenté au Rhône, qui a par la suite donné son nom à une constellation de l’hémisphère sud. C’est également ainsi qu’on a baptisé un chasseur de mines de la Marine française. Mais si cela ne vous dit rien, alors il est fort probable que ce soit du projet de gazoduc homonyme, de la société GRTgaz que vous ayez entendu parler.

Continuer la lecture de Gazoduc Éridan : Enquête publique jusqu’au 31 octobre !

NACICCA co-auteur d’un article scientifique sur la Tolypelle des marais salants

Un travail de recherche dont Jean-Baptiste Mouronval, administrateur de NACICCA, est l’un des co-auteurs, vient contribuer à une meilleure connaissance de la biologie et de l’écologie de la Tolypelle des marais salants.

 

Cette charophyte cantonnée à quelques stations en France et en Espagne avait été découverte en 2009 par notre association lors d’une prospection sur le salin du Caban. Il s’agit, en France, de la première station connue pour la région méditerranéenne (les autres se situant sur la façade atlantique), ce qui constitue un témoignage indéniable de la richesse exceptionnelle de la lagune du Caban, alors que cette dernière est menacée de destruction par un projet de percement de darse fluviale par le Grand Port Maritime de Marseille.

 

Grâce à notre intervention auprès du ministère de l’Écologie, Tolypella salina R. Cor. a depuis été protégée au niveau national.

 

L’article (en anglais) est paru sur la revue scientifique Acta Botanica Gallica et s’intitule Tolypella salina R. Cor. on the French Atlantic Coast : biology and ecology.

Les plantes rares de la lagune du Caban protégées !

En 2011, Nacicca a entamé des démarches auprès de l’Etat Français et de la Convention Internationale de Berne pour obtenir la protection réglementaire de la Riella à feuille hélicoïde et de la Tolypelle saline, deux des plantes découvertes dans la lagune du Caban, à Fos-Sur-Mer.

 

Et c’est désormais chose faite : un arrêté ministériel du 23 mai 2013, relatif à la liste des espèces végétales protégées, prend ces deux espèces en compte. La Tolypelle saline devient ainsi la première espèce de la famille des Characées à être protégée sur l’ensemble du territoire national.

 

La protection des deux plantes n’écarte pas complètement les menaces que font peser sur elles les projets du Grand Port de Marseille sur la lagune du Caban. Mais leur destruction ne sera désormais possible que si le Port obtient une dérogation en bonne et due forme. Et pour cela, il faudrait auparavant qu’il démontre que cette destruction ne nuit pas à la conservation de ces espèces très rares…

 
 

arrete_du_23_mai_2013_version_initiale

La compensation ne doit pas être un droit à détruire

 

Les décompenseurs en lutte est un groupe de contre-expertise des mesures compensatoires qui s’est constitué autour du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le résultat de leur travail vient de paraître. Dans leur critique ils mettent en évidence une sous-estimation des surfaces impactées et une sous-estimation de besoin de surfaces pour compenser les dégâts. Mais le plus important est certainement la mise en évidence d’un problème de fond sur l’approche « fonctionnelle » utilisée dans ce projet.

 
  Continuer la lecture de La compensation ne doit pas être un droit à détruire

Plateforme LOGIPREST à St Parpaing de Crau

Lettre envoyée au CODERST (Conseil de l’Environnement et des Risques sanitaires et technologiques) à propos du projet de plateforme logistique Logiprest à St Martin de Crau.

 

Par le présent courrier, nous avons l’honneur de vous adresser l’avis des associations NACICCA, AGIR POUR LA CRAU et UDVN 13 concernant le projet de la société Logiprest sur la commune de Saint-Martin-de-Crau.

  

Sur la non conformité du projet

  Continuer la lecture de Plateforme LOGIPREST à St Parpaing de Crau

Enquête publique Maison du monde à St Parpaing de Crau – Encore un grand projet inutile…

 

Encore un entrepôt en projet dans la Crau ! Et encore de nombreuses irrégularités dans l’étude d’impact que l’association Agir pour la Crau, NACICCA, et l’URVN 13 feront valoir au commissaire enquêteur. Nous vous faisons partager cette lettre (un peu longue) car elle nous semble constituer un bon résumé des problèmes auxquels nous sommes confrontés maintenant presque toutes les semaines à chaque nouvelle enquête publique dans ce secteur de St parpaing de Crau. Encore des milliers de m2 de grands projets inutiles devant nous…

Continuer la lecture de Enquête publique Maison du monde à St Parpaing de Crau – Encore un grand projet inutile…

Vraie concertation ou… simple communication ?

S’il y avait eu un temps de parole libre, voici ce que les associations auraient également exprimé.

 

Face aux oppositions et controverses suscitées par ses derniers projets [1], le grand port maritime de Marseille (GPMM) a lancé l’année dernière un dispositif de concertation continue sur l’avenir de la zone industrialo-portuaire. Au-delà de la restitution officielle qui en est faite ce 26 octobre à Port-Saint-Louis du Rhône, nous voulons souligner les limites de l’exercice et réitérer des demandes fortes relatives à l’aménagement de ce territoire.

Continuer la lecture de Vraie concertation ou… simple communication ?