outarde_canepetiere

Chantier CNM : Oc’Via suspectée de porter atteinte à l’Outarde canepetière

A titre dérogatoire, le chantier de contournement ferroviaire Montpellier-Nîmes, actuellement en cours, a occasionné la perte de 2800 hectares d’habitats de l’Outarde canepetière, situés pour moitié dans une Zone de Protection Spéciale dédiée à la protection de cette espèce pourtant menacée d’extinction.

La société Oc’Via est aujourd’hui suspectée d’avoir altéré des surfaces de biotope supplémentaires, en dehors de toute autorisation des services de l’État. Les associations étudient les suites juridiques à donner à cette affaire.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le communiqué ci-dessous.

Communiqué de presse : « Chantier de Contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier : Oc’Via suspectée de porter atteinte à l’Outarde canepetière »