Archives de catégorie : GPMM

Gazoduc Éridan : Enquête publique jusqu’au 31 octobre !

Si le mot Éridan sonne familièrement à vos oreilles, peut-être est-ce dû à sa prestigieuse ascendance. En effet, il s’agit à l’origine d’un dieu-fleuve de la mythologie grecque, parfois apparenté au Rhône, qui a par la suite donné son nom à une constellation de l’hémisphère sud. C’est également ainsi qu’on a baptisé un chasseur de mines de la Marine française. Mais si cela ne vous dit rien, alors il est fort probable que ce soit du projet de gazoduc homonyme, de la société GRTgaz que vous ayez entendu parler.

Continuer la lecture de Gazoduc Éridan : Enquête publique jusqu’au 31 octobre !

NACICCA co-auteur d’un article scientifique sur la Tolypelle des marais salants

Un travail de recherche dont Jean-Baptiste Mouronval, administrateur de NACICCA, est l’un des co-auteurs, vient contribuer à une meilleure connaissance de la biologie et de l’écologie de la Tolypelle des marais salants.

 

Cette charophyte cantonnée à quelques stations en France et en Espagne avait été découverte en 2009 par notre association lors d’une prospection sur le salin du Caban. Il s’agit, en France, de la première station connue pour la région méditerranéenne (les autres se situant sur la façade atlantique), ce qui constitue un témoignage indéniable de la richesse exceptionnelle de la lagune du Caban, alors que cette dernière est menacée de destruction par un projet de percement de darse fluviale par le Grand Port Maritime de Marseille.

 

Grâce à notre intervention auprès du ministère de l’Écologie, Tolypella salina R. Cor. a depuis été protégée au niveau national.

 

L’article (en anglais) est paru sur la revue scientifique Acta Botanica Gallica et s’intitule Tolypella salina R. Cor. on the French Atlantic Coast : biology and ecology.

Les plantes rares de la lagune du Caban protégées !

En 2011, Nacicca a entamé des démarches auprès de l’Etat Français et de la Convention Internationale de Berne pour obtenir la protection réglementaire de la Riella à feuille hélicoïde et de la Tolypelle saline, deux des plantes découvertes dans la lagune du Caban, à Fos-Sur-Mer.

 

Et c’est désormais chose faite : un arrêté ministériel du 23 mai 2013, relatif à la liste des espèces végétales protégées, prend ces deux espèces en compte. La Tolypelle saline devient ainsi la première espèce de la famille des Characées à être protégée sur l’ensemble du territoire national.

 

La protection des deux plantes n’écarte pas complètement les menaces que font peser sur elles les projets du Grand Port de Marseille sur la lagune du Caban. Mais leur destruction ne sera désormais possible que si le Port obtient une dérogation en bonne et due forme. Et pour cela, il faudrait auparavant qu’il démontre que cette destruction ne nuit pas à la conservation de ces espèces très rares…

 
 

arrete_du_23_mai_2013_version_initiale

Vraie concertation ou… simple communication ?

S’il y avait eu un temps de parole libre, voici ce que les associations auraient également exprimé.

 

Face aux oppositions et controverses suscitées par ses derniers projets [1], le grand port maritime de Marseille (GPMM) a lancé l’année dernière un dispositif de concertation continue sur l’avenir de la zone industrialo-portuaire. Au-delà de la restitution officielle qui en est faite ce 26 octobre à Port-Saint-Louis du Rhône, nous voulons souligner les limites de l’exercice et réitérer des demandes fortes relatives à l’aménagement de ce territoire.

Continuer la lecture de Vraie concertation ou… simple communication ?

Une plante lilliputienne et une frêle libellule s’opposent au projet de liaison fluviale du Grand Port Maritime de Marseille

C’est sur une lagune de Camargue de plus de 650 hectares que le Grand Port Maritime de Marseille planifie le creusement d’une liaison fluviale et l’aménagement d’infrastructures logistiques et industrielles. Un projet de plus en plus remis en cause par la biodiversité exceptionnelle du site. Continuer la lecture de Une plante lilliputienne et une frêle libellule s’opposent au projet de liaison fluviale du Grand Port Maritime de Marseille

Les associations ne participeront pas au débat public sur l’aménagement de terminaux méthanier (Fos-faster et Fos-Tonkin)

Voici l’intervention de quatre représentants d’associations locales au golf de Fos-sur-mer, appelant au boycott des débats publics organisés pour les projets à venir de terminaux méthanier sur les zones du Caban (Fos-faster) et Tonkin (Fos-Tonkin) sur le GPMM . Ces deux projets représentent des risques réels en impactant directement des milieux naturels de grande importance écologique mais aussi la santé et la sécurité des riverains du GPMM. Mobilisons nous en dehors de ces débats qui ne sont qu’une mascarade de notre démocratie. Pour en savoir plus, cliquez ici !

Continuer la lecture de Les associations ne participeront pas au débat public sur l’aménagement de terminaux méthanier (Fos-faster et Fos-Tonkin)

Affaire IKEA à Fos sur Mer : la justice condamne le géant suédois !

Le jeudi 3 juin 2010, le tribunal correctionnel d’Aix en Provence a rendu son délibéré dans le procès de la construction de la plate forme logistique IKEA à Fos sur mer. La décision en première instance a confirmé les trois chefs d’inculpation retenus par le procureur lors de l’audience du 30 mars dernier : 1) destruction d’espèces animales protégées 2) destruction d’espèces végétales protégées 3) destruction de l’habitat d’une espèce d’oiseau vulnérable.

 
  Continuer la lecture de Affaire IKEA à Fos sur Mer : la justice condamne le géant suédois !

Procès IKEA : la biodiversité oubliée du greenwashing du géant du meuble

Lors de l’audience qui s’est tenue le 30 mars après-midi au Tribunal de Grande Instance d’Aix-en-Provence, le Procureur de la République a requis une amende de 30.000 euros envers la société IKEA pour destruction sans autorisation d’espèces protégées et de leurs habitats. France-Nature-Environnement, l’Union Régionale Vie et Nature et Environnement Méditerranée, parties civiles ont demandé chacune 10 000€ à titre de dommages et intérêts. NACICCA qui n’a pas encore trois ans d’existence légale pour être une association agréée n’a pu se porter partie civile. Au vu des éléments apportés à la barre par le directeur général d’IKEA et son avocat, NACICCA souhaite corriger quelques inexactitudes… Retour sur le procès.

 
  Continuer la lecture de Procès IKEA : la biodiversité oubliée du greenwashing du géant du meuble