Tous les articles par admin

Lettre d’info n°13 est maintenant disponible

La lettre d’information n°13 de NACICCA est maintenant disponible.

Au sommaire :

  • O’Brien : l’amour de la nature en lecture
  • Le développement logistique du Grand Port Maritimes de Marseille fait une nouvelle victime en Crau
  • Une monnaie locale complémentaire pour le Pays d’Arles
  • Un nouveau Plan Local d’Urbanisme pour Arles

 

Téléchargez ci-dessous la lettre d’information au format pdf :NACICCAinfo-13

NACICCA est allée à la rencontre de Biocoop

Article tiré de la lettre d’information n°12, disponible au format PDF dans la rubrique lettres d’information

 

Cette année, Biocoop fête ses 30 ans au mois de juin. Initialement créé par des coopératives de consommateurs des régions du Sud-Est et de Bretagne, le développement fort de ce réseau résulte d’une structuration importante. Aujourd’hui, Biocoop peut ainsi se féliciter de réunir 385 magasins en France. Sa charte garantit la vente de produits 100 % bio et respecte également des critères sociaux et d’équité. Ce sont ces valeurs qui ont convaincu Ludovic Badin, gérant du magasin Biocoop Camargue à Arles qui a ouvert le 26 février dernier, de sauter le pas. Nacicca est allée à la rencontre de Ludovic.

Continuer la lecture de NACICCA est allée à la rencontre de Biocoop

Sites pollués sur la commune d’Arles en bordure de la RN 568, un courrier au Sous-Préfet

Voici le courrier que nous avons envoyé au Sous-Préfet d’Arles le 19 mai 2016 afin de l’interpeller sur la pollution de deux sites en bordure de la RN 568. Le courrier est disponible en PDF à la fin de l’article.

 
 

Monsieur le Sous-Préfet,

 

Depuis plusieurs mois, des parcelles situées en bordure de la RN 568 sont utilisées pour stocker des déchets. Situés au sein du Site Natura 2000 « Crau Centrale-Crau sèche », ces terrains, pourtant classés en Zone de Protection Spéciale au titre de la Directive européenne pour la conservation des Oiseaux, subissent des dégradations particulièrement importantes.

Continuer la lecture de Sites pollués sur la commune d’Arles en bordure de la RN 568, un courrier au Sous-Préfet

Arles En Transition, du nouveau pour le mouvement

Article tiré de la lettre d’information n°12, disponible au format PDF dans la rubrique lettres d’information

 

Suite au succès du film Demain (César du meilleur documentaire 2016) projeté en décembre au cinéma du Méjan, les associations citoyennes et de protection de la nature ont décidé de relancer le mouvement « Arles en Transition ». Leur but est de fédérer un mouvement citoyen de grande ampleur sur notre territoire, afin d’imaginer et de créer ensemble un environnement sain pour tous les citoyens et une ville prospère et résiliente, dans la perspective du réchauffement climatique et de la fin des énergies fossiles au cours du 21ème siècle. Continuer la lecture de Arles En Transition, du nouveau pour le mouvement

Contribution de NACICCA à la consultation publique ZAC de la Farigoule d’Aubord

Fin 2014, NACICCA répondait à l’enquête publique concernant le projet de ZAC de la Farigoule à Aubord, impactant 36 ha d’espaces agricoles et naturels, en partie en ZPS « Costière Nîmoise » et abritant des espèces protégées à forts enjeux telles que l’Outarde canepetière et l’Oedicnème criard.

Toujours vigilante quant à l’évolution de ce projet, NACICCA a récemment adressé un courrier lors de la consultation publique, qui s’est déroulée du 17 septembre au 1er octobre, concernant la demande de dérogation à l’interdiction de destruction d’espèces protégées émise par la société GGL, porteur du projet. Ce courrier souligne notamment :

  • une justification du projet par des raisons impératives d’intérêt publique majeur contestables
  • l’absence de prise en compte des effets cumulés de la future ZAC avec les autres projets en cours à proximité
  • la faiblesse des inventaires naturalistes réalisés
  • l’insuffisance, voire l’absence de mesures d’évitement et de réduction des impacts du projet sur les espèces protégées
  • et enfin des mesures compensatoires inadaptées, incomplètes et non garanties.

 

Ainsi, à ce stade d’avancement du projet, le dossier présenté au CNPN ne nous parait pas répondre aux attentes minimales d’une demande dérogatoire et NACICCA restera extrêmement attentive aux suites données à cette demande.